Des guerrières, des pouvoirs, une seule mission commune: repousser les envahisseurs venus d'autre monde et protéger à tout jamais le Monde des Rêves.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 He's here. But so far.

Aller en bas 
AuteurMessage
Amishka
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 25
Localisation/citation : Dans mes rêves... Là où tu ne viendras pas me chercher.
Your power : Control the air/Fly/Be invisible
What I do : Aventurière/Chasseuse à plein temps... Meurtrière à temps partiel.
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Your emotion: Lunaticc’
[Guerrière]:

MessageSujet: He's here. But so far.   Dim 29 Juil - 8:19

Elle marchait.

Encore...

Encore et toujours.

Bien qu'elle ne voulait pas l'admettre, elle était au bout de ses forces. Enfin, peut-être pas... Car il lui semblait que, normalement, elle aurait dû atteindre ses limites plus rapidement. Mais, depuis qu'elle avait mis le pied sur le chemin qu'elle parcourait présentement, elle se sentait emportée par une force nouvelle. Force qui, elle le savait, s'éteindrait dès qu'elle mettrait un pied hors de cette route. La route qui, supposément, mène au château. Depuis qu'elle est arrivée ici, elle espère arriver au château. Même si elle sait que la réussite de cette opération, disons-le, n'est pas impossible, mais hautement improbable.

Mais cela lui permet de réfléchir. Et quoi de mieux que de réfléchir en marchant? Ou réfléchir tout court. Amishka était une jeune femme vive, agile, mais renfermée et songeuse, souvent solitaire. Trop souvent renfermée. Souvent, lorsque les ennemis ne venaient pas saccager le Monde et qu'elle avait, par la même occasion, quelques instants de répis, elle s'asseyait sur une roche en s'assurant qu'elle avait une vue imprenable sur un paysage propice à la réflexion et... Pensait. Tout simplement.

C'était se ressourcer, refaire ses forces intérieures... Trop souvent, elles étaient négligées. Trop souvent, elle devait se défendre, blesser, et même tuer pour survivre... Et sa tête, dans tout ça? Sa santé mentale? On ne pouvait voir des massacres sans broncher et certaines expériences qu'on vit nous marque plus que d'autres... Jusqu'à la déraison. Elle ne voulait pas virer folle. Et puis, se retrouver seule avec soi-même n'était pas un désagrément en soi... Loin de là.

Mais elle marchait. Sur ce chemin absolument magnifique, mue par une soudaine détermination. Elle n'aurait pourtant su dire d'où elle lui venait.

Si elle voit le château? Oh, bien sûr que si. Elle le voit. Il est là.

Il est toujours là, même si jamais personne n'a pu l'atteindre.

_________________
Amishka
Don't cry for pain... Just cry for me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreams-witch.superforum.fr
 
He's here. But so far.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La porte des rêves :: Romantic Land :: Le château aux milles roses-
Sauter vers: